Femme vêtue d'un t-shirt blanc mangue une pomme verte

La santé et le bien-être, nous les savons déjà sont intimement liés. Ses préoccupations de santé passent par notre assiette. Afin d’améliorer sa qualité de vie et, des fois c’est aussi un mode de pensée, manger végétarien nous fait sentir léger. Mais quels sont réellement ses bienfaits sur notre organisme ?

Faire la différence entre végétarien, végétalien et vegan

La production de viandes et leur consommation ont bien souvent créé des polémiques et soulevé des vagues. Beaucoup d’entres nous ont alors opté pour un régime végétarien, végétalien ou vegan. Quelles en sont les pratiques, ce qui est permis ou à écarter ?

Le mode végétarien remonte à l’époque de Pythagore, durant la Grèce Antique. De nombreuses personnalités sont également devenues des émules : Nathalie Portman, Anne Hathaway, Leonardo DiCaprio, Steve Jobs, etc. La consommation de viande est à bannir. Le semi-végétarisme, plus permissif, autorise toutefois la consommation de poissons et de fruits de mer. Le lacto-végétarisme exclut les œufs mais pas les laitages. Tandis que le lacto-ovo-végétarisme inclut le fait de consommer œufs et produits laitiers.

Le végétalisme, beaucoup plus strict, se limite à la consommation de végétaux. Cependant, le végétalien est davantage sujet aux carences alimentaires, plus particulièrement de vitamine B12. Beaucoup ont transité vers le veganisme, devenu populaire dans les années 70. Ce mode de vie rejette l’exploitation animale et la cruauté envers les animaux sous toutes ses formes. Les vegans n’ont pas adopté de régime spécifique mais plutôt un mode de pensée.

Le régime végétarien et les besoins de nutrition

L’équilibre doit être respecté dans tout régime alimentaire. Les besoins nutritionnels d’un corps existent et tout individu doit pouvoir les compléter quotidiennement.

Les enjeux alimentaires ont été faussés par une société de consommation effrénée et des excès provenant de la mise en place de mauvaises habitudes. Le retour à un mode de vie plus sain procurera à l’organisme un retour à la normale. Sans perdre de vue les besoins du corps en glucides et en protides, le but de tout végétarien est de favoriser l’apport des « bons » nutriments : zinc, fer, vitamine D, sans oublier les Omégas 3 et 6.

Un végétarien palliera l’absence de viande par les légumineuses, les fruits secs, les graines et les oléagineux.

Le régime végétarien et le plaisir de passer à table

Garder l’ambiance et le moment des repas est sacré : on doit toujours conjuguer le plaisir de manger avec les saveurs. Des recettes et des menus variés, des couleurs et des saveurs apportent de l’attractivité au végétarisme.

Le régime végétarien, uniquement, ne peut réduire les risques de maladies cardio-vasculaires. Le compléter par des fruits, des légumes et des céréales apportera de façon significative les bienfaits attendus. De même, il agira de manière bénéfique sur les maladies d’hypertension, le taux de glycémie et de cholestérol…mais sur du long terme.

Si vous êtes soucieux de votre santé et souhaitez davantage prendre soin de vous, vous obtiendrez les meilleurs conseils en allant sur la rubrique Santé de www.lemag.info.

Comments

Aucun commentaire.

Déposer un commentaire

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire.

© Copyright . Tous droits réservés.