investigationsDissimulation de patrimoine, escroqueries, infidélité, garde des enfants… les sujets sur lesquels il est possible de faire appel à un détective privé sont nombreux. L’investigation, tant pour les particuliers que pour les professionnels, peut demander des filatures, des observations, des fouilles approfondies dans des documents. Voici les cas les plus généraux qui justifient de faire appel à un professionnel et nos conseils pour le choisir.

Un détective privé, c’est du sérieux ?

Si vous avez en tête les images de détectives privés de cinéma ou de téléfilms, il est temps de vous mettre à jour ! Tout le monde ne peut pas se revendiquer enquêteur, et installer un bureau avec lumière jaune, grosse loupe et imper noir au crochet derrière la porte vitrée. Etre détective, c’est un métier. La loi qui encadre la profession est devenue de plus en plus précise au fil des années. Désormais, exercer l’activité d’agent de recherches privées doit se faire en justifiant de sa qualification et de réelles aptitudes professionnelles (Décret n°2005-1123 / septembre 2005). Des formations spécialisées et un agrément sont obligatoires (ce dernier est délivré par le Conseil national des activités privées de sécurité, le Cnaps).

Ses missions ?

Le travail d’un détective peut toucher à la fois les sphères des professionnels et des particuliers. Dans le cadre d’enquêtes au service des particuliers, l’adultère (et sa constatation) est un sujet qui revient fréquemment. L’adultère a toujours existé et constitue une de leurs activités principales. Logique lorsque l’on sait que 22% des hommes et 14% des femmes ont déjà trompé leur conjoint au moins une fois pendant leur mariage (chiffres publiés par le Journal of Marital and Family Therapy – aout 2013). Il y a du travail ! Mais un agent de recherches privé intervient aussi sur d’autres sujets : dissimulation de patrimoine (pour limiter le versement d’une pension alimentaire par exemple), recherche de proches, enquête sur les conditions de traitement d’un enfant… Dès qu’un doute survient, qu’un sujet est sensible, un détective peut vous épauler.

Simple observateur, qui va dresser le compte-rendu de ce qu’il a constaté, ou acteur d’une filature et de recherches détaillées, le détective est une aide, un appui.

Comment choisir le professionnel qu’il vous faut ?

  • Faites confiance à un détective sérieux, et fuyez les agences exotiques avec « espion » ou « spy » dans le nom.
  • Travaillez avec un détective qui possède un numéro d’agrément (vérifiez-le) et qui dispose de toutes les assurances nécessaires.
  • Rencontrez-le (ou la) : comment mener un travail sérieux sans rencontre ou échange complet ? Si le premier contact ne dure que quelques minutes, fuyez ! Un bon détective privé, c’est avant tout un excellent sens de l’écoute.
  • Délais, heures prévues, majorations éventuelles. Signez un devis que vous comprenez et qui est clair. Demandez des explications si besoin.

Comments

Aucun commentaire.

Déposer un commentaire

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire.

© Copyright . Tous droits réservés.