Surchaussures bleues portées par une personne en costume sterile blancLe port de surchaussures est obligatoire dans certains endroits et cela fait en général partie d’un protocole spécifique, parfois contraignant pour les utilisateurs. Mais ces accessoires sont indispensables pour éviter de contaminer l’endroit en question.

Vous vous demandez quelles bactéries on évite grâce aux surchaussures ? Abordons ce sujet de long en large aujourd’hui.

À chaque salle propre ses bactéries pathogènes

Rappelons que les surchaussures sont utilisées essentiellement dans les salles propres. Ces dernières sont des espaces clos à l’intérieur desquels la contamination est rigoureusement contrôlée à divers niveaux. En effet, les normes exigent que le taux de contaminants au sein d’une salle blanche ne dépasse pas le seuil de nuisance recommandé.

Porter des surchaussures pour salle blanche est donc obligatoire dans les blocs opératoires, les laboratoires pharmaceutiques, les locaux de construction d’engins spatiaux, dans les lieux de fabrications de produits agroalimentaires etc.

Surchaussures dans un bloc opératoire : quelles bactéries y évite-t-on ?

Le port de surchaussures est particulièrement recommandé dans les blocs opératoires et autres lieux stériles en milieu hospitalier, étant donné les enjeux médicaux de ces endroits. Si une salle blanche au sein de laquelle un patient évolue est contaminée, il s’expose aux infections nosocomiales qui peuvent se transmettre par l’eau, l’air, l’alimentation ou par certains gestes médicaux.

Tout comme les gants et autres protections médicales de base, les surchaussures empêchent à plusieurs bactéries de contaminer les zones stériles des hôpitaux. En voici quelques unes :

  • Escherichia Coli (présent dans le tube digestif).
  • Staphylococcus Aureus (trouvant refuge essentiellement sur les narines et sur la peau).
  • Pseudomonas aeruginosa.
  • Etc.

Surchaussures en agroalimentaire pour éviter les intoxications alimentaires

Les contaminants biologiques sont très dangereux dans la production agroalimentaire parce que les produits alimentaires sont leur principale source nutritive. Ainsi, toutes les étapes de la production doivent être rigoureusement contrôlées. Le respect absolu des protocoles de stérilité, incluant le port de surchaussures, est ainsi obligatoire durant les phases de fabrication et de conservation.

Plusieurs virus, parasites et bactéries sont à l’origine des intoxications alimentaires et certains se transmettent lors de la production, lorsque les protocoles de stérilité ne sont pas respectés. On peut par exemple parler des bactéries appelées Salmonella qui sont à l’origine des salmonelloses, dont les symptômes sont la fièvre, les frissons, les maux de tête, les crampes abdominales ou encore le vomissement.

Les industries agroalimentaires doivent faire face à d’autres germes pathogènes pour garantir la qualité des produits alimentaires distribués sur le marché :

  • Le staphylococcus aureus qui se réfugie dans les produits laitiers, les produits à base d’œufs, la charcuterie, les fruits de mer, etc.
  • Le clostridium botulinum que l’on retrouve dans les produits en conserve, le jambon cru ou encore le miel. Ce germe est responsable d’intoxication et de botulisme.
  • La listeria monocytogenes qui se loge dans les fromages à pâte molle, la glace, les poissons fumés ou encore la charcuterie.
  • Etc.

Ce ne sont que des exemples des bactéries évitées par le port de surchaussures et d’autres équipements stériles. En effet, la notion de stérilité et de salle blanche concerne d’autres domaines en plus du milieu hospitalier et des industries agroalimentaires.

Les suchaussures permettent d’isoler les bactéries, germes, parasites et autres particules contaminants qui se trouvent sur les chaussures. Ces équipements stériles sont incontournables dans divers domaines, pour éviter la contamination d’un environnement propre. Pour renforcer la stérilité au niveau des pieds, certains protocoles d’accès aux salles blanches comprennent l’utilisation d’un bac, d’un tapis ou d’autres revêtements de décontamination à l’entrée, avant d’enfiler les surchaussures.

 

Comments

Aucun commentaire.

Déposer un commentaire

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire.

© Copyright . Tous droits réservés.