opposition-carte-bancaireSi votre carte bancaire est perdue ou volée, empêchez sans attendre son utilisation par une opposition. Il vous suffit de composer un de ces numéros pour le faire. Mais une telle opération a des implications. Il vaut mieux les connaître pour savoir à quoi vous en tenir.

 

 

Les effets immédiats de la procédure

Dès que vous constatez la disparition de votre carte ou que vous réalisez un mouvement suspect sur votre relevé sur Internet, vous pouvez formuler aussitôt une demande. L’institution financière l’exécutera automatiquement. Dès lors, le voleur ou la personne qui détient votre précieux objet ne pourra plus s’en servir. Si l’indélicat introduit la carte dans un distributeur, la machine la retiendra.

Le blocage du compte entraîne aussi une invalidité irréversible de la carte. Si vous retrouvez votre C.B. après avoir lancé le processus, vous n’aurez plus la possibilité de l’utiliser. C’est pourquoi certains établissements conseillent d’attendre un délai de 48 h après la disparition de l’instrument. Ne vous lancez donc pas dans une opposition sans être sûr de vous.

Les implications sur le compte à la suite d’une opposition carte bancaire

Selon les termes du contrat, vous pourrez être amené à régler certains frais liés au service demandé. Vient d’abord le paiement des frais. Ils varient entre 7 et 12 euros selon la banque émettrice de la carte. Celle-ci vous dédommagera jusqu’à une hauteur de 150 euros des sommes débitées du compte avant votre alerte.

Pour que tout cela soit pris en compte, vous devez avoir procédé de la bonne manière. Les étapes à suivre sont :

  • La demande par téléphone si vous avez retenu le numéro à 16 chiffres de la carte ainsi que sa date d’expiration
  • L’obligation de déclarer le vol au niveau du commissariat de police de la localité où la carte a été subtilisée
  • La confirmation de l’opération par l’envoi d’une lettre recommandée à votre banque.

En suivant la procédure étape par étape, vous pourrez bénéficier facilement de la franchise accordée par la banque. Si vous désirez en savoir plus, vous pouvez consulter les sites Lesclesdelabanque, Visa ou MasterCard. Mais pour cerner tous les contours liés à ce service bancaire et obtenir des informations plus détaillées, cliquez ici.

Conduite à tenir en cas de préjudices lourds

La banque peut ne pas appréhender le problème sous le même angle que vous. Dans ce cas, le différend sera porté devant certaines juridictions pour être tranché. La première voie de recours, c’est de saisir le médiateur bancaire dont le rôle est de favoriser un règlement à l’amiable.

La deuxième solution consiste à porter l’affaire en justice. Pour un préjudice chiffré à un montant qui n’atteint pas 4 000 euros, c’est le juge de proximité qui est compétent. Quand la perte va de 4 000 à 10 000 euros, vous devez vous porter devant le tribunal de première instance. Au-delà de 10 000 euros enfin, seul le tribunal de grande instance est habilité à recevoir votre plainte.

Faire une opposition carte bancaire est une démarche simple et rapide. Mais elle peut entraîner des conséquences considérables. Évitez d’en venir à ces extrémités en appliquant avec rigueur la marche à suivre. Voici pour vous guider un modèle du courrier à envoyer à votre banque pour confirmer la procédure visant à empêcher l’emploi malveillant d’une carte.

 

Comments

Aucun commentaire.

Déposer un commentaire

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire.

© Copyright . Tous droits réservés.